B.A. ET LANGUEDOC 2

lundi 18 février 2019

BRIBES DE VACANCES LANGUEDOCIENNES (suite et fin)

312289412

Allons à Saint-Guilhem le Désert, comme nous le faisons chaque année, en passant par le Pont du Diable...

3391063725

Nous aimons flâner dans ce beau village et faire du lèche vitrine, en pensant aux petits cadeaux que nous ramènerons à la famille et aux amis, plus spécialement des objets artisanaux.

Image1

Près de la petite cascade que forme le Verdus (la rivière qui passe dans le village)...

1045471934

...un lapin qui n'était pas effrayé du tout par notre présence ! Un lapin de garenne, un lapin échappé de son élevage ou que le propriétaire laisse gambader en ces lieux ?...

Autrefois, il y avait ici nombre de canards d'élevage laissés en liberté près de la rivière, mais depuis l'annonce de l'arrivée possible de la grippe aviaire, il y a quelques années de cela, plus de palmipèdes !...

3370793145

A Pézenas, ce 24 juin, au soir, c'était la fête de la Saint Jean.

Nous avons photographié ces enfants déguisés en lambeaux blancs et bleus et le petit garçon semblait très content d'être mis en vedette...

Image2

Les "sorcières" et Bacchus allaient animer la soirée... !

2679553218

A Marseillan-ville, près du port, l'environnement urbain est particulièrement soigné avec de belles compositions florales...

3288144815

Je ne peux passer sous silence nos excursions au Cap d'Agde, haut lieu du tourisme héraultais...

329719771

Cette vue du port nous donna l'envie de faire une promenade en bateau.

1704989510

C'est à bord d'un trimaran avec vue sous-marine que nous avons pris le large. Enfin, façon de parler, car ce bateau ne fait qu'une virée à quelques encâblures des côtes ! En outre, il n'y eut pas de spectacle sous-marin, car les fonds étaient troubles à cause d'un courant qui sévissait ce jour-là ! Nous eûmes même droit à une réduction sur le prix du billet, geste sympathique et commercial de la part de ces professionnels de la randonnée touristique marine.

3475828899

Nous avons donc revu le fort Brescou, sur son îlot (unique île de la région Languedoc-Roussillon), construit à la fin du XVIIème siècle en remplacement de celui bâti par le vicomte de Joyeuse en 1586, mais détruit sur ordre du roi en 1632.

[ Note originale du 7 novembre 2012 sur baetlanguedoc.blog50.com ]

***

Bonne journée et bonne semaine à tous !

*****

Posté par Oldchapy à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


samedi 16 février 2019

HISTOIRE DE NOS CHIENS : BESSY

 

III - BESSY

 

C'est Bessy qui m'inspira un des thèmes de mon ancien blog "B.A. et LANGUEDOC" (chez Blog50) et mes fidèles visiteurs la connaissaient bien par les multiples notes dont elle faisait l'objet, notamment celles intitulées "Mais que fait Bessy ?"... 

C'est pour cela aussi, qu'à l'époque, j'essayais de placer dans ces notes (il y en eut trois...) plusieurs photos qui n'étaient pas parues dans d'anciens articles ou dans les albums photos qui étaient consacrés à Bessy. 

Avant de rédiger les 3 notes qui relataient l'histoire de Bessy (parues les 22 et 27 novembre et le 3 décembre 2013), j'avais longtemps hésité tant cette chienne a marqué notre vie... 

Pour ce troisième B.A. femelle que nous adoptions, (la deuxième à être dotée d'un pedigree), nous avions la chance de pouvoir nous en occuper à plein temps, ou quasiment... En effet, Évelyne et moi étions en pré-retraite et nous étions bien décidés à posséder non seulement un chien bien élevé mais aussi à le faire participer à différentes activités canines, outre l'éducation de base. 

Voici son histoire (de façon résumée, car il y aurait tant de choses à dire sur Bessy) :

 

1780816168 

Quelques jours après la disparition de Jelly, en octobre 2006, nous nous décidâmes à aller voir l'éleveur de B.A. qui avait pris la relève de son père, à Hébuterne, tout au sud du Pas-de-Calais et dont l'affixe était désormais "Le Domaine du Parc".

 Ce dernier nous présenta la portée qui serait bientôt disponible à la vente et, parmi tout ce foisonnement de poils noir et feu, nous remarquâmes une femelle un peu plus grande que ses congénères pour laquelle nous eûmes le coup de foudre.

 L'explication nous vint de l'éleveur : Bessy (car c'était elle, bien sûr) était, en réalité, issue d'une précédente portée et elle était la dernière à n'avoir pas trouvé de maîtres adoptifs...

3607100316

Environ trois jours plus tard, Bessy faisait son entrée chez nous et prenait peu à peu, ses marques dans la maison et le jardin...

2438955340

 Comme ses prédécesseurs, Bessy connut rapidement tous les coins et recoins de notre terrain et aima se cacher sous les frondaisons des bosquets d'arbustes. 

Elle alla jusqu'à squatter, de temps à autre, le trou situé sous un massif de juniperus aurea près de la maison et qu'avait creusé Tzarine. Jelly avait agrandi ce trou et Bessy ne se gêna pas pour en faire autant jusqu'à ce qu'il devint, au fil du temps, presqu'un... gouffre !

505378028

Bessy qui roule d'aise // Bessy qui m'aide à l'entretien de la tondeuse (!) // le brossage des dents (ce que nous n'avions que commencé à faire avec Jelly) // Bessy la voleuse de chiffon etc... La plupart de ces situations firent l'objet de notes qui tenaient les fans de Bessy au courant de ses... "facéties"... !

1692346252

Comme Jelly, Bessy adorait s'amuser à l'eau et dans la neige, selon les saisons... 

Par exemple, il m'était impossible de sortir tranquillement le tuyau d'arrosage pour faire le nettoyage de printemps des meubles de jardin, sans que Bessy n'y mette son "groin" (comme le disait belle-maman à propos de son museau...), sans qu'elle ne s'en mêle en voulant littéralement "mordre" le jet d'eau !

2889853180

Évelyne apprit l'agility à Bessy. On les voit ici à l'entraînement... 

Jelly en avait fait un peu, mais pour notre troisième B.A. cela allait devenir une de ses principales activités...

(à suivre)

***

Bonne journée et bon week-end à tous !

*****

Posté par Oldchapy à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 15 février 2019

PHOTOS INSOLITES ET AMUSANTES

662586177

 Cot... cot... Kodak !

1323669241

 La rue du purgatoire...

1795914404

 Lectures... agressives

463220372

 - Chéri, regarde un peu ce que j'ai trouvé dans le salon !

1478837359

 HLM pour chats

1774984066

 Ça va pas le faire ! (la "ceinture" de sécurité)

174721190

 Pour trouver votre salle de conférence, suivez une des lignes colorées... enfin, si vous pouvez !

1425912121

 Vachement bien emballés !

2142338161

À chacun sa place de parking...

***
Bon week-end à tous !
*****

Posté par Oldchapy à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

jeudi 14 février 2019

BRIBES DE VACANCES LANGUEDOCIENNES (suite)

[ Note originale : le 4/11/2012 sur baetlanguedoc.blog50.com ]

Souvenirs de  vacances dans le Gard et l'Hérault,

juste pour vous apporter un peu de chaleur et de soleil... 

1

Un petit tour à Sommières, où nous avons pris cette photo d'un château perché sur une colline...

2

 Ou à Uzès, pour voir son palais ducal...

 3

...et cette boutique d'artisanat marocain.

Cela nous rappelait notre séjour au Maroc, en avril (2012).

4

Retour à Anduze, à la gare du Train des Cévennes... 

5

Promenade au parc communal, où nous avons dit bonjour à Madame l'oie.

Mais "qu'a ouï l'ouie de l'oie de Louis ?", comme le disait si bien Raymond Devos... ! 

6

Évelyne à la terrasse, photographiée au beau milieu des deux montagnes qui marquent la Porte des Cévennes (Peyremale et Saint Julien). 

7

Allons aussi voir le Gardon, du côté de Mialet, pour nous rafraîchir un peu... 

8

En route pour l'Hérault, en passant par Ganges et Laroque, là où passe le fleuve. 

9

Laroque et son château, place forte des XIe et XIIe siècles, qui domine l'Hérault et le village. Une partie de ce château est classée aux Monuments historiques, depuis 1979. 

10

Une pénichette habitée, sur le Canal du Midi, du côté de Portiragnes... 

11

La rue piétonnière de Valras et ses nombreux commerces.

Ouille, le porte-monnaie !... 

12

Mais ce ne fut pas... galère, pour autant... ! 

13

La promenade le long de la plage à Valras.

[ à suivre ]

***

Bonne journée à tous !

*****

Posté par Oldchapy à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 13 février 2019

HISTOIRE DE NOS CHIENS (II - Jelly)

II - JELLY 

 

281133863

Après la disparition de Tzarine, et devant le vide causé par cet événement, nous ne tardâmes pas à reprendre un chien. Et ce fut Jelly que nous allâmes choisir chez un éleveur des environs d'Arras.

Jelly avait un peu plus de trois mois lorsqu'elle arriva chez nous en avril 1994... (photo ci-dessus : Jelly au jardin, premier jour chez nous).

1798027305

Très vite Jelly devint propre et prit ses habitudes. C'était une chienne calme et obéissante. C'était notre premier chien possédant un pedigree. Elle s'appelait très exactement : Jelly de l'Ecurie Royale.

Pourquoi ce nom de Jelly ? Parce que l'éleveur de B.A. aimait aussi le sport hippique et les chevaux de course. Ainsi les chiots qui naissaient étaient baptisés de noms dérivés des noms de chevaux de course célèbres, à l'époque : Jelly (pour Gélinotte), Aurasi (pour Ourasi) Belino (pour Bellino II)... Nous avons conservé ce nom de Jelly.

181774526

Dans le montage ci-dessus, on peut voir combien Jelly était décontractée chez nous : elle aimait rouler sur le dos pour attirer notre regard... et nos caresses. Elle m'accompagnait au jardin et se tenait tranquille pendant que j'y travaillais. Quand il neigeait, sa "folie douce" était de démolir les grosses boules de neige que je lui confectionnais. Jelly connut rapidement tous les coins et recoins de notre terrain et adorait y courir en tous sens, à la poursuite d'oiseaux ou d'invisibles intrus...

3451139982

Une des plus belles photos que nous possédons de Jelly avec sa maîtresse Évelyne...

Notre B.A. avait pris la pose et, la tête tournée vers l'objectif, semblait attendre le déclic de l'appareil photo !

1193085365

Jelly ne connut pas de gros problèmes de santé, tout au long de son existence, si l'on excepte un début de métrite vers l'âge de 10 ans. 

Travaillant tous les deux, Évelyne et moi, Jelly restait fréquemment seule, enfermée à la maison, pour quelques heures le matin et l'après-midi. Jamais, je dis bien jamais, nous n'avons eu à déplorer le moindre dégât à nos affaires ou à nos meubles de maison, même lorsqu'elle n'était encore qu'un jeune chien ! Elle avait ses jouets et son coin pour dormir et s'en tenait strictement à ça...

Jelly fut aussi une gardienne efficace pour notre maison, n'aboyant qu'à bon escient.

3501195746

Notre chienne adorait l'eau et possédait sa propre... "piscine" !

Par les chaudes journées d'été, jouer à l'eau était un incontournable, pour Jelly.

2353125904

Contrairement à Tzarine que nous avions éduquée par nous-mêmes, Jelly bénéficia de plusieurs leçons d'éducation canine dans un centre spécialisé, tenu par un comportementaliste, non loin de chez nous (comme on peut la voir, en compagnie d'un autre chien dans l'image en bas à droite). Elle y apprendra, un peu l'agility, mais surtout l'obéissance, qualité dont elle fit preuve toute sa vie...

Elle s'entendait bien avec ses congénères, comme le montrent les photos ci-dessus : à gauche, lorsque nous nous retrouvâmes, un jour, avec un pensionnaire inattendu (comment ce chien était-il arrivé chez nous, malgré la clôture du jardin ?...) et en haut à droite, en compagnie d'Orka, le labrador femelle de Patricia, l'amie de la famille.

170810584

Ce n'est que vers l'été 2005 que Jelly donna des signes de faiblesse. Elle était plus vite essoufflée et perdait de son enthousiasme lorsque nous voulions jouer avec elle ou simplement la promener...

Mais elle tint bon encore une année, avec de temps à autre une visite chez le vétérinaire pour y recevoir des soins, dont une piqûre de corticoïdes.

Un jour d'octobre 2006, elle s'affala d'un seul coup, dans notre salon, et ne pouvait (ou ne voulait) plus se relever. Emmenée chez le vétérinaire, une tumeur au coeur, avec poche de liquide tout autour, fut diagnostiquée par échographie.

Mise en observation à la clinique, elle eut une nouvelle crise le lendemain ; une nouvelle crise qui lui fut fatale, cette fois-ci...

***

Jelly nous a laissé le souvenir d'un chien très équilibré et très doux avec ses maîtres. Si le temps nous avait été donné, elle aurait pu faire beaucoup de choses en tant que chien d'utilité car elle avait une certaine intelligence et ne rechignait pas au travail...

[ Note originale : baetlanguedoc.blog50.com du 4 novembre 2013 ]

***

Bonne journée à tous !

*****

 

Posté par Oldchapy à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 12 février 2019

UN PEU D'HUMOUR...

 

ATT00005

 

 Un gamin, perpétuellement inquiet, demande à ses parents :
"- Est-ce que j'ai été adopté ?"
"- Pas encore, nous n'avons mis l'annonce qu'hier ! "

 

ATT00004

 

Une secrétaire à son patron :
"- Chef, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelles..."
"- Eh bien, commencez par la bonne nouvelle, mon petit "
"- Vous n'êtes pas stérile, Monsieur ! "

 

 

 

E1D13523EDAC4B87AB7B86A87BF4A77C@vineuilpa3ce9i1

 

 

 

IMG_8140

  

ATT000291422222231

 

 

***

Bonne journée à tous !

*****

Posté par Oldchapy à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 10 février 2019

BRIBES DE VACANCES LANGUEDOCIENNES...

410690838

Les vacances, c'est fait pour se reposer, certes, mais aussi pour profiter des atouts de la région visitée...

2666452920

Le jardin public d'Anduze où nous aimons bien flâner, de temps en temps.

631041204

Un couple de cygnes et son rejeton attendaient qu'on leur lance des morceaux de pain...

2968929161

Arc-en-ciel double, au-dessus de la Porte des Cévennes, un soir de juin, pendant qu'éclatait un orage...

3601641329

En excursion à Sommières, histoire de nous assurer que la Porte de l'Horloge était toujours fidèle au poste !

2521825226

Et si nous faisions un saut jusqu'à la Grande Motte ?...

La promenade du bord de mer y est agréable et fait (un peu) oublier le béton omniprésent alentour !

2524610109

Au marché d'Anduze, pause pour prendre un rafraîchissement à la terrasse d'un café situé sur la petite place de la fontaine-pagode...

3729875303

Nous avons dégusté, toujours à Anduze, une saucisse... corse dont je ne me souviens plus du nom (!). Le figatellu, peut-être, après recherches sur le Net... (?)

1677657393

La gare du Train des Cévennes, à Anduze, devant laquelle sont placés deux wagonnets (à titre décoratif), rappelant la vocation minière de la région, avec les mines de charbon d'Alès. Chez nous, les Ch'tis, on appellait ces wagonnets des barrous (dérivés du mot anglais barrow : charrette à bras).

4165492419

Un petit tour à Corbès, hameau situé à 1 kilomètre seulement de notre lieu de résidence dans le Gard.

3924016803

 

Corbès et son moulin qui tourne encore... un petit coin de paradis, vous dis-je !

(à suivre)

***

Posté par Oldchapy à 22:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 9 février 2019

HISTOIRES DE NOS CHIENS

Nous en sommes, Évelyne et moi, à notre quatrième Berger Allemand femelle, depuis 1982.

Il y eut tout d'abord Tzarine (1982-1994), puis Jelly (1994-2006) s'installa à la maison et Bessy (2006-2012) qui connut une courte existence, toutefois heureuse, auprès de nous.

Actuellement, c'est Hupette (née en mars 2012) qui illumine nos journées par sa gentillesse, son caractère "amusette" et sa docilité...

***

Mais commençons par le commencement...

(si toutefois vous désirez connaître quelque peu l'histoire de nos chiens !)

3228516752

Tzarine avait deux mois et demi en mars 1982 quand nous l'avons adoptée d'un chenil proche de chez nous.

Elle n'avait pas de pedigree et nous ne connaissions donc pas ses origines. Son nom nous est venu du fait qu'elle se tenait bien droite comme une impératrice, la première fois où nous l'avons vue !

1745175359

Très vite habituée à nous, Tzarine montra une grande qualité (c'est un défaut aussi, en certaines circonstances...) : elle était exclusive.

Pour elle, rien ne comptait que la famille et les amis proches et leurs (éventuels) chiens. Farouche gardienne de son territoire - malheur à l'étranger qui aurait voulu entrer chez nous sans crier gare -

Tzarine aurait donné sa vie pour nous !

3467429836

Tzarine n'a pas connu de centre d'éducation canine (contrairement aux B.A. que nous avons eus par la suite). Nous l'avons éduquée comme nous avons pu et elle obéissait aussi bien à Évelyne qu'à moi-même, mais aussi parfois aux membres de notre famille : père, mère et soeur d'Evelyne, ainsi qu'à notre beau-frère !

3021272708

Son grand ami, c'était "Tonton Jean", le papa d'Évelyne avec qui elle aimait jouer et se promener.

406549211

Côté chien, Tzarine fit très tôt la connaissance de Tempo, le yorkshire de belle-maman, né la même année qu'elle. Leur amitié indéfectible dura jusqu'à la disparition du petit chien en 1991. 

Tonton Jean aimait à qualifier son chien Tempo de "berger allemand de poche", tant son caractère était voisin de celui de Tzarine, sans oublier ses couleurs noir et feu, comme un B.A. !

1588231501

Les problèmes de santé de Tzarine commencèrent fin 1986. A notre retour, un soir, nous trouvâmes Tzarine en piteux état : elle avait une bosse au niveau des reins et criait quand on la touchait à cet endroit.

Elle boitait de la patte arrière gauche mais cela n'avait rien à voir avec la dysplasie, cette terrible maladie qui affecte certaines races de chiens, dont le berger allemand, nous l'apprîmes rapidement en consultant le vétérinaire.

Elle avait dû chuter (à la renverse, peut-être... ?) dans les escaliers qui mènent à notre balcon, là où se tient la porte d'entrée de notre maison, car elle aimait courir "comme une folle" en montant ou en descendant ces marches.

556725038

Durant de longues années, Tzarine s'adapta à sa patte arrière gauche qui restait raide la plupart du temps. Malgré tout, et avec l'aide de piqûres de corticoïdes lors de ses crises, elle remplissait toujours son rôle de vaillante gardienne de la maison. 

Plus tard, vers l'âge de 11 ans et devant l'aggravation de son handicap, nous lui achetâmes un chariot à roulettes pour son train arrière, ce qui permit à notre chienne de continuer à faire ses promenades quotidiennes...

1425154759

Tzarine nous quitta en mars 1994, de mort naturelle, à l'âge de 12 ans et 2 mois, un âge respectable pour un B.A. surtout si l'on tient compte de ce qu'elle avait enduré.

Le beauté de Tzarine, l'affection qu'elle nous portait ainsi que son obéissance sans compromis nous avaient conquis. C'est ce qui nous détermina à rester fidèle à cette race de chien remarquable : le B.A.

***

[ Note originale : le 31 octobre 2013 sur baetlanguedoc.blog50.com ]

*****

 

Posté par Oldchapy à 22:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :